• Fiche Bac : Le Déserteur

    Le Deserteur

     

    Thème : Guerre

    Thèse : S'agit ' il d'un texte antimilitariste ou d'un poème « pro civil » ?

     

    Boris Vian (1920-1959)

     

    Boris Vian est un grand écrivain et poète de son siècle. Il est de nature antimilitariste et passionné de jazz.

    Le déserteur est sans doute la chanson la plus célèbre de cet artiste polyvalent et engagé, en marge du surréalisme. La chanson «Le déserteur »fut écrite en 1954, probablement en réaction au recrutement pour la guerre d'Indochine, et juste peu avant le début de la guerre d'Algérie.

     

    Il faut savoir qu'au début, celle-ci fut censuré par Paul Faber mais cette censure sera abolit en 1962.

    Cette chanson prend la forme originale et provocatrice d'une lettre ouverte au président de la République de l'époque René Coty. 

     

    Il s’agit d’une lettre adressée à « Monsieur le Président » par un homme ayant reçu un ordre de mobilisation en raison d’un conflit armé. L’homme y explique qu’il ne souhaite pas partir à la guerre, et justifie sa décision par les décès survenus dans sa famille proche à cause de la guerre, et par le fait qu'il ne veut pas tuer de pauvres gens. Il révèle son intention de déserté pour vivre de mendicité tout en incitant les passants à suivre son exemple. 

     

    Plan possible :

    I – Le Choix de la provocation

    a) A qui s'adresse la lettre

    b) Un personnage dangereusement populaire

    II – Une chanson pro civil ?

    a) La guerre opposé à la vie privée

    b) La tentation de l'héroïsme


     

    Bilan et Conclusion :

     

     

     

    C'est une lettre ouverte, pas envoyé au président mais rendu public. A travers cette lettre, il recherche l'approbation du public avec des attaques simplistes ( guerre = tués des enfants... ). Vian s'oppose au soldat héroïque qu'on donne toujours en exemple et propose un civil capable de dire non avec l'anaphore du « refus ».

     

    Il se fait porte parole d'un nouveau courant de pensée qui exprime sa vrai lassitude face aux figures héroïques de la guerre. A travers un déserteur qui devient progressivement un chef naturel, il remet en questions les vielles valeurs de notre société ( sacrifice, courage, obéissance au chef ) et s'expose à la censure.

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    caroline
    Dimanche 28 Mai à 19:39

    j'aime bien la conclusion

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :